Témoignage d’Emma et Thomas

Nous nous sommes mariés en 2007. Autant notre amour se renforçait, autant les bébés tant espérés se sont fait très vite attendre…

Après quelques années d’attente, nous avons eu chacun tout une série d’examens, et le gynécologue qui nous suivait jusque-là nous a orientés vers une insémination artificielle. Mais pour nous, il n’en était pas question : c’est très personnel, mais nous ne voulions pas d’enfants à tout prix si c’était pour que ce soit à n’importe quel prix…

Quelques temps plus tard, une amie nous a parlé de la Naprotechnologie. Très intéressés par une démarche respectueuse du couple, de la vie, de la nature, nous nous sommes lancés en 2012-2014. Dans ce cadre-là, nous avons recommencé les examens, j’ai eu plusieurs traitements, subi une opération…


Et en février 2014, un peu à bout de souffle avec tous ces traitements
, l’obsession des rythmes, des calculs, des observations…, nous avons eu la grâce de partir en pèlerinage en Terre sainte. Et, grâce des grâces, nous avons reçu un signe dans la Basilique de l’Annonciation à Nazareth, où Marie a dit OUI à la volonté du Seigneur… Nous avons alors décidé de faire Confiance et de nous abandonner, comme Jésus au Jardin des oliviers : que Ta volonté soit faite, et non la nôtre !

Nous avons donc pris la décision de faire une pause dans le suivi Napro, en accord avec le médecin de Nantes qui nous suivait, sans trop savoir si et quand nous le reprendrions, en choisissant de nous laisser porter…

C’est tout un chemin d’acceptation et de lâcher prise sur le plan psychologique (ah ! le lâcher prise !… combien de fois n’avons-nous pas entendu – et beaucoup d’entre vous aussi sans doute – : « Mais n’y pensez plus ! C’est comme ça que ça viendra ! », ce qui nous a souvent blessés malgré les bonnes intentions de ceux qui nous disaient ceci, et qui, en vrai, n’avaient pas si tort que ça…). Mais c’est aussi un chemin plein de fécondité spirituelle : nous avons reçu quatre nouvelles demandes d’être parrain et marraine de baptême, et trois demandes d’être parrain et marraine de confirmation…

couple-168191_1920En avril 2015, j’ai dû être opérée en urgence. On m’a annoncé probablement un cancer de l’ovaire… Mais j’ai eu la grâce d’avoir une absolue Confiance. Je savais au plus intime de moi que je n’étais pas malade, et que, de toute façon, la Providence veillait. Finalement c’était beaucoup moins grave que ça.

Et, trois mois après, ô surprise, un petit bébé s’est annoncé !… Petit miracle auquel nous ne nous attendions plus, bonheur auquel nous avions même renoncé par amour pour Jésus et pour rester sur un chemin de Vie malgré la tristesse… Ce qui est fou, c’est que nous recevons cet enfant qui nous est confié comme une grâce de Dieu, qui nous comble au-delà de nos espérances, sans aucun mérite de notre part, gratuitement… Ces mots de sainte Thérèse sont très vrais : « Tout est grâce », même dans l’épreuve… Et notre enfant naîtra un peu après Pâques 2016, Deo gratias !…

Pendant toutes ces années, nous avons été entourés de beaucoup d’amour et de prières… Et c’est cette force de la prière, nous en sommes convaincus, qui nous a permis à la fois de vivre cette épreuve pendant huit ans de mariage, et d’avoir aussi cette immense joie d’attendre aujourd’hui notre petit bébé !

Nous restons unis à tous vos couples dans la prière. Un merci tout particulier à Claire-Marie et Timothée, dont la fécondité et le rayonnement sont des grâces pour nous tous ! Quel que soit votre chemin, nous vous souhaitons de pouvoir rayonner de votre amour conjugal et de votre foi. Malgré l’épreuve, soyons des lumières pour le monde, témoignons !

Bien fraternellement,

Emma et Thomas