Confier sa prière

Vous pouvez envoyer vos intentions de prière en précisant la communauté choisie. Les communautés se font une joie de les recevoir. Pour éviter de surcharger leurs boites mail, les intentions sont réservées aux couples en espérance d’enfant et à leur famille ou amis qui souhaitent prier pour eux. Nous vous remercions.

Notre-Dame d'ArgentanLes bénédictines de Notre-Dame d’Argentan

Basse-Normandie (France)

http://www.abbaye-argentan.fr/

Depuis 1970, sainte Opportune, une des premières abbesses de Notre Dame d’Argentan, ayant vécu au VIIIe siècle, est invoquée pour obtenir une naissance. De nombreux foyers désirant un enfant ont été exaucés par sa puissante intercession. Voici le lien pour découvrir sainte Opportune et les enfants : Ici
Tout a débuté quand l’aumônier, un bénédictin hollandais, ayant sainte Opportune en grande vénération, proposa au foyer de son neveu tardivement marié, de passage à Argentan en 1969, de confier à la sainte leur grand désir d’avoir un enfant. Les moniales se sont associées à leur prière… et 9 mois après, naissait une petite fille.

Sanctuaire-Notre-Dame-de-VieLes prêtres et laïcs consacrés de l’Institut Notre-Dame de Vie

Venasque, Provence

http://www.notredamedevie.org/Venasque

L’Institut Notre-Dame de vie regroupe des prêtres et des laïcs consacrés qui souhaitent vivre l’idéal du Carmel dans le monde. Son fondateur, le père Marie-Eugène de l’Enfant Jésus a eu, dès les années 1920, une triple intuition : La grâce du baptême est le fondement de la vie de tout chrétien appelé à la sainteté ; L’oraison, cette relation intime d’amitié vécue avec Dieu dans la prière silencieuse, est à la base de toute vie chrétienne ; Révéler cette richesse au monde de notre temps devient une urgence.
Chaque 27 du mois, une Messe est célébrées aux intentions confiées à l’intercession du Père Marie-Eugène.

Monastère sainte ColetteLes Clarisses Françaises d’Assise, monastère ste Colette

Assisi, Italie

http://www.clarissesdassise.com/

Sainte Colette est née d’une mère qui avait 60 ans le jour de sa naissance. La sainte est invoquée tout particulièrement dans l’accueil de la vie. Elle a obtenu du Seigneur de nombreuses naissances et elle a permis de rompre bien souvent les chaînes de la stérilité. N’ayons pas peur de l’invoquer personnellement et de la supplier d’intercéder pour nos intentions auprès du Seigneur!

PolignyLes Clarisses de Poligny, monastère sainte Claire

Jura, France

http://clarisses.eglisejura.com/

Avec sainte Claire et sainte Colette : Vivre l’Évangile dans la pauvreté et l’humilité du Fils de Dieu. Sainte Colette est particulièrement priée pour les couples en espérance d’enfants. Elle fait encore aujourd’hui de nombreux miracles dont les soeurs sont témoins.
En été, un week-end annuel est organisé par les soeurs pour les couples en espérance d’enfants.

Notre-Dame de MiséricordeLes frères de saint Jean, sanctuaire Notre-Dame de Miséricorde à Pellevoisin

Bourges, France

http://www.pellevoisin.net/

En 1875, une jeune femme de 32 ans, Estelle Faguette atteinte d’une maladie incurable, écrit, avec un coeur d’enfant et dans une grande confiance, une lettre à la Sainte Vierge : elle lui demande d’intercéder auprès de son divin Fils pour obtenir sa guérison, afin de soutenir ses parents âgés. La Vierge Marie répond à cette lettre par quinze apparitions de février à décembre 1876, au cours desquelles elle éduque Estelle à la sainteté et lui délivre un message de miséricorde. Le 19 février 1876, Estelle est entièrement guérie.

L’Archevêque de Bourges a confié aux Frères de Saint Jean la conduite spirituelle du sanctuaire de Pellevoisin, un message de miséricorde pour aujourd’hui, ainsi que l’hôtellerie. Un monastère de Soeurs contemplatives de Saint Jean assure une présence de prière continue, à laquelle se joignent les pèlerins et visiteurs.

cotignac-nd-graceLes frères de saint Jean, Sanctuaire Notre-Dame de Grâces à Cotignac

Provence (Var)

http://www.nd-de-graces.com/

Le 10 août 1519, un bûcheron, Jean de la Baume, gravit le mont Verdaille. Il est seul. Comme d’accoutumée, il commence sa journée par prier. A peine s’est-il relevé qu’une nuée lui apparaît, découvrant la Vierge Marie, et l’Enfant Jésus dans ses bras, qu’entourent Saint Bernard de Clairvaux, Sainte Catherine martyre, et l’Archange Saint Michel. Notre-Dame est debout les pieds sur un croissant de lune. Elle s’adresse alors à Jean à peu près en ces termes : « Je suis la Vierge Marie. Allez dire au clergé et aux Consuls de Cotignac de me bâtir ici même une église, sous le vocable de Notre-Dame de Grâces : et qu’on y vienne en procession pour recevoir les dons que je veux y répandre».

Après 10 ans de mariage entre Louis XIII épousait et Anne d’Autriche, la question de la descendance commença à être préoccupante, ne serait-ce que d’un point de vue politique. La Reine priait beaucoup à cette intention. Hélas, en 1630 encore, elle «avait eu une grossesse qui n’avait pas plus abouti que les autres». On eût dit qu’il faudrait un miracle. Le miracle eut lieu, après 22 ans de mariage, par l’intercession de Notre-Dame de Grâces, et c’est bien ainsi que les royaux parents le virent : ils prénommèrent l’héritier «Louis Dieudonné» (c’est à dire donné par Dieu).

Dans ce lieu de grandes grâces, vous pouvez vous ressourcer dans les bras de la Vierge Marie et de saint Joseph. De nombreux couples en espérance d’enfants témoignent aujourd’hui de la fécondité de ce lieu.

Les frères de la congrégation de saint Jean recueillent les intentions de prière et une équipe de laïcs assure quotidiennement le chapelet et prie pour les personnes qui leur sont confiées. C’est avec joie qu’ils déposeront au pied de Notre Dame de Grâces, avec une ferme espérance, nos fardeaux que nous voudrons bien leur confier.