Septembre 2015 - 4ème semaine

Pour tous les couples qui espèrent accueillir un enfant ou qui ont accepté l’idée de ne pas en avoir, pour tous les couples en démarche d’adoption…

« Courage, Calme, Confiance »  (devise empruntée au sanctuaire de Pellevoisin)

Au nom du Père et du Fils et Saint-Esprit. Amen.

Prions en ce jour avec :

Saint Michel Archange

Prince des anges,

Fêté le 29 septembre et le 8 mai.

st michel« Saint Michel, toi qui as rappelé aux anges rebelles la grandeur de Dieu et as confondu l’orgueil de Lucifer,

Fais-nous comprendre que Dieu seul est grand et qu’à Lui seul appartient le Règne, la Puissance et la Gloire ;

Enseigne-nous l’humilité et le don de soi afin que, à ton exemple, nous reconnaissions le souverain domaine de Dieu et le servions dans l’Amour de nos frères.

Amen

 1. La Fécondité

 

Du livre de l’Apocalypse (Ap 12, 7-12): « Une guerre a éclaté dans le ciel : Michel et ses Anges combattirent contre le dragon et le dragon combattit avec ses anges ; mais ils ne furent pas les plus forts et il ne se trouva plus de place pour eux dans le Ciel. Ainsi fut précipité l’énorme dragon, l’antique serpent, qu’on appelle diable et Satan, le séducteur du monde entier ; il fut précipité sur la terre et ses anges furent précipités avec lui. J’entendis alors dans le Ciel une voix puissante qui disait : « Maintenant sont acquis à notre Dieu le Salut, la Puissance et la Royauté, et l’empire à Son Christ. Car il a été précipité l’accusateur de nos frères, qui les accusait jour et nuit devant notre Dieu. Mais eux l’ont vaincu par le Sang de l’Agneau et la parole de leur témoignage, eux qui n’ont pas aimé la vie jusqu’à reculer devant la mort. C’est pourquoi réjouissez-vous, Cieux et vous qui les habitez » ».

« En hébreu, son nom se dit Mî ke’ El, ce qui signifie : « Qui est comme Dieu ! « . Ce fut le cri de guerre avec lequel, il vainquit Lucifer et les anges rebelles. Puis, il  réunit sous son étendard tous les Anges fidèles. Le nom des Anges coïncide, dans le langage Biblique, avec leur être et leur mission. Le nom même de Michel est donc une protestation de fidélité et d’humilité, un cri d’Amour, un choix inconditionnel pour le service de Dieu (Ap 12, 7-9). Michel était déjà considéré par les Hébreux comme le Prince des Anges, protecteur et défenseur du peuple élu, représentant de l’assistance divine puissante à l’égard d’Israël (Dan 10, 21 ; 12, 1). L’Ange du Seigneur s’oppose à Satan et, pour cette raison, reçoit le nom de Michel (Zac 3, 1-2). L’Archange Michel a été honoré dès les temps anciens tant en Occident qu’en Orient. Il est la Force de Dieu,  le Prince de la milice céleste,  le défenseur de la Foi chrétienne.

Selon la tradition, saint Michel est apparu dans deux endroits différents :

Tout d’abord, au Mont Gargan en Italie. L’histoire du culte sur le Mont Gargan nous a été transmise par le « Liber de apparitione sancti Michaelis in monte Gargano« , rédigé entre la fin du VIIIème siècle et le début du IXème. Il parle de trois apparitions de Saint Michel, datées selon la tradition en 490, 492 et 493. Lors de l’un d’elle, l’Archange Michel consacre une Grotte, qui devient l’unique lieu de culte non consacré par la main humaine, appelé depuis lors la « Basilique Céleste ». Au cours d’une quatrième apparition en 1656, l’Archange promet à l’Archevêque de protéger et délivrer le pays de la peste qui sévit dans toute l’Italie méridionale. Ainsi, très rapidement, la ville est délivrée de l’épidémie, et tous ceux qui invoquent son intercession sont guéris. Le second lieu se trouve en France, au Mont Saint Michel en Normandie. La première apparition se déroule 16 octobre 708. Saint Michel demande un sanctuaire à Saint Aubert, Evêque d’Avranches. En 709, le célèbre sanctuaire jaillit de la mer, lieu inviolable transformé au cours des siècles par les  rois de France, en merveille de l’Occident. Au fil des siècles, c’est du rocher du Mont Saint Michel qu’a jailli comme un torrent, la Foi chevaleresque qui a converti et civilisé toute l’Europe.

Saint Michel est le saint Patron de l’Allemagne, de Bruxelles, d’Iéna, d’Andernach, de Colmar, du Puy en Velay, de Saragosse, etc. ».

Par votre intercession, saint Michel, gardez nos cœurs brûlants d’amour pour le Christ afin que notre mariage porte du fruit et augmente en nous la capacité d’aimer.

Je vous salue Marie ×3

2. La Famille : notre Sainte Mère l’Eglise

 

Prière du Pape Léon XIII : « Saint Michel archange, Défendez-nous dans les combats. Soyez notre secours contre la perfidie et les embuches du démon. Que Dieu exerce sur lui son empire, nous vous le demandons en suppliant. Et vous, Prince de la milice céleste, refoulez par la Vertu divine, Satan et les autres esprits malins qui errent dans le monde pour la perte des âme ».

« Les Souverains Pontifes ont toujours considéré l’Archange Michel comme un puissant défenseur et protecteur de la Sainte Eglise Catholique. A la fin de la célébration de la Messe, le Pape Léon XIII eut une vision terrifiante de l’enfer dans laquelle il entendit la voix de Satan qui menaçait de détruire l’Eglise. Profondément troublé, le Pontife composa une prière spéciale en l’honneur de Saint Michel et ordonna qu’elle soit récitée à la fin de chaque célébration Eucharistique. Cette prière continua à être récitée jusqu’au 29 septembre 1964 ; […]. Au cours du Regina Caeli du 24 avril 1994, le Pape Jean-Paul II insiste pour que les fidèles récitent à nouveau, chaque jour, la prière à Saint Michel composée par Léon XIII

Lors de son pèlerinage au Mont Gargan du 24 mai 1987, Jean-Paul II a déclaré :

« Je suis venu vénérer et invoquer l’Archange Saint Michel pour qu’il protège et défende la Sainte Eglise dans un moment où il est difficile de rendre un authentique témoignage chrétien sans compromis et sans accommodements […] Dans cette lutte, l’Archange Michel est à côté de l’Eglise pour la défendre contre toutes les iniquités du siècle, pour aider les chrétiens à résister au démon […] Voici la raison pour laquelle Elle (l’Eglise) le considère comme son protecteur et son soutien dans toutes ses luttes pour la défense et la diffusion du Règne de Dieu sur la terre » ».

Plus récemment, le Pape François a consacré en présence de Benoit XVI, une statue de saint Michel dans les jardins du Vatican. Il dit à ce propos :

« Michel lutte pour rétablir la justice divine. Il défend le Peuple de Dieu de ses ennemis et surtout de l’ennemi par excellence, le diable. Et saint Michel vainc parce qu’en Lui, c’est Dieu qui agit. Cette sculpture nous rappelle alors que le mal est vaincu, l’accusateur est démasqué, sa tête écrasée, parce que le salut s’est accompli une fois pour toutes dans le sang du Christ. Même si le diable tente toujours de défigurer le visage de l’archange et le visage de l’homme, Dieu est plus fort ; c’est sa victoire, et son salut est offert à tout homme. Sur le chemin et dans les épreuves de la vie, nous ne sommes pas seuls, nous sommes accompagnés et soutenus par les anges de Dieu qui offrent, pour ainsi dire, leurs ailes pour nous aider à surmonter tant de dangers, pour pouvoir voler haut par rapport à ces réalités qui peuvent alourdir notre vie ou nous entraîner vers le bas. En consacrant l’État de la Cité du Vatican à l’archange saint Michel, nous lui demandons de nous défendre du malin et de le chasser au-dehors »[1]Vatican

Par votre intercession, saint Michel, que le Bon Dieu garde notre couple solidement uni grâce à la prière et à l’espérance.

Je vous salue Marie ×3

3. La Confiance en Dieu

 

Saint Michel dans l’Ancien Testament (livre du Prophète Daniel) :

Daniel : « Mais l’Ange protecteur du Royaume Perse m’a fait opposition pendant vingt-et-un-jours, jusqu’à ce que Michel, un des Anges les plus importants, me soit venu en aide. C’est pourquoi j’ai été retenu là par le roi de Perse » (10, 13). Au même chapitre, l’Ange dit : « Je suis venu pour t’annoncer ce qui est écrit dans le Livre de la Vérité… et personne ne peut m’aider à combattre ces adversaires sinon votre Ange protecteur, Michel » (10, 21). Au chapitre XII, l’Ange annonce à Daniel que l’Archange Michel sera vainqueur de l’Antéchrist dans les derniers temps et qu’il conduira en sûreté le peuple fidèle : « Mais à ce moment apparaîtra Michel, le chef des Anges, le protecteur de ton peuple…alors tous ceux appartenant à ton peuple qui auront leur nom inscrit au Livre de Vie seront sauvés » (12, 1).

« C’est Saint Michel qui est le plus près de Dieu le Père. Équipé comme un guerrier, il allie à la fois, beauté sublime et grande puissance. Les anges de son ordre sont équipés comme lui. Ces anges-là assistent les martyrs dans leurs tourments et assistent ceux qui ont à souffrir des persécutions pour Dieu. Le Dieu de miséricorde envoie alors, par l’intermédiaire de Saint Michel, un archange pour aider l’ange gardien de celui qui est persécuté »[1].

« Selon les visions mystiques d’Isaïe et de l’Apocalypse, l’Archange Michel est le thuriféraire (Ministre servant qui porte l’encens et l’encensoir) dans la liturgie céleste :

« Puis un autre Ange vint se placer près de l’autel, tenant un encensoir d’or. On lui donna quantité de parfums pour les offrir avec les prières de tous les Saints sur l’autel d’or placé devant le trône. Et la fumée des parfums monta avec les prières des Saints de la main de l’Ange, devant Dieu. Puis l’Ange saisit l’encensoir, le remplit du feu de l’autel et le jeta sur la terre ; il y eut des coups de tonnerre, des voix, des éclairs et un tremblement de terre » (Apocalypse, 8, 3-5) […]

Saint Michel est présent dans la liturgie. Ainsi dans le Confiteor : « Je confesse à Dieu Tout-Puissant, à la bienheureuse Vierge Marie et à Saint Michel Archange... ».

De même, le Canon Romain fait mention de l’Archange Michel : « Nous te supplions, Dieu Tout-Puissant, fais que cette offrande soit portée par ton Saint Ange sur l’autel du Ciel » ».

Par votre intercession, Saint Michel, que nos craintes soient balayées afin de nous abandonner totalement au Christ Jésus.

Je vous salue Marie ×3

4. L’ouverture aux autres

 

Exhortation du Pape Pie XII : « A la dernière heure, nous nous dresserons victorieux avec l’Archange Saint Michel et nous partagerons le triomphe de la Jérusalem céleste ».

Le 24 mai 1987 le Pape Jean-Paul II au Monte sant’Angelo tint le discours suivant :

«  Cette lutte contre le démon qui marque la figure de l’Archange Michel, est aujourd’hui encore d’actualité, parce que le démon est toujours vivant et agissant dans le monde. En fait le mal qui s’y trouve, le désordre que l’on rencontre dans la société, l’incohérence de l’homme, la fracture intérieure dont il est victime, non seulement sont la conséquence du péché originel, mais sont aussi l’effet de l’action empoisonnée et ténébreuse de Satan, qui menace de manière insidieuse l’équilibre moral de l’homme, et que Saint Paul n’hésite pas à appeler  » le dieu de ce monde » (2 Co 4, 4), parce qu’il se manifeste comme un tentateur rusé, qui sait s’insinuer dans le jeu de notre action pour y introduire des déviations très nocives, conformes quant à l’apparence à nos aspirations instinctives. C’est pourquoi l’apôtre des Gentils met les chrétiens en garde contre les embûches du démon et de ses innombrables satellites, quand il exhorte les habitants d’Ephèse à se revêtir « de l’armure de Dieu afin de pouvoir résister aux embûches du diable. Car ce n’est pas seulement contre la chair et le sang que nous avons à lutter, mais contre les Principautés et les Puissances, contre les Souverains de ce monde de ténèbres, contre les esprits mauvais répandus dans les airs » (Eph 6, 11-12) ».

Par votre intercession, saint Michel, nous confions nos amis, famille et connaissances qui attendent la vie. Que l’Esprit-Saint anime en nous douceur et bonté, écoute et présence dans notre amitié pour chacun d’eux.

Je vous salue Marie ×3

5. La Foi

 

Sainte Sœur Faustine Kowalska (1905-1938), apôtre de la Miséricorde Divine :

Le 22 février 1931, sœur Faustine a une vision de Jésus, qui lui ordonne de peindre un tableau selon le modèle qu’elle voit. Il lui parle de la Miséricorde Divine qui agit dans tous les cœurs disposés à l’accueillir. Pendant cette vision, Saint Michel Archange apparait à Sainte Faustine pour l’assurer de sa protection constante contre les forces du mal, qui la haïssent férocement : « Le jour de la fête de Saint Michel Archange, je vis ce chef près de moi qui me dit ces paroles » : « Le Seigneur m’a recommandé d’avoir particulièrement soin de toi. Sache que tu es haïe par le mal, mais n’aie pas peur. Qui est comme Dieu ! ». « Et il disparut. Cependant je sens sa présence et son aide » (PJ 706).

« La dévotion à Saint Michel est très ancienne dans L’Eglise et depuis longtemps recommandée par Elle à ses enfants. Il n’est donc pas étonnant que les Souverains Pontifes aient, à diverses reprises, demandé au peuple chrétien d’implorer l’Archange Saint Michel et de l’invoquer avec confiance. Saint Michel avait été dans le Ciel le champion de l’Incarnation du Verbe. Sur la terre il en est devenu l’apôtre. C’est lui qui veille sur la Personne du Sauveur et défend Sa Sainte Humanité contre les puissances des ténèbres.  Un chrétien digne de ce nom peut et doit en vertu de son baptême se libérer des embûches du démon. Notre libération ne dépend pas de la quantité de prières que nous dirons, mais de l’intensité de notre prière et de notre foi.

Les moyens les plus efficaces pour nous libérer des embûches du Démon :

  • La confession
  • Une Foi vivante Assister à la Sainte Messe dominicale, ainsi que pour les grandes Fêtes liturgiques et aussi en semaine si nous le pouvons et communier.
  • L’Adoration Silencieuse chez soi ou dans une Eglise devant le tabernacle ou lors d’une Adoration du Saint Sacrement.
  • La prière Grâce à la prière Dieu nous donnera son aide et nous serons victorieux à la suite du Christ, le Chapelet et le Rosaire sont les armes les plus puissantes pour mettre en fuite le démon.
  • Le manteau de Marie Pour être efficacement protégés des attaques du malin et des tentations.
  • Les objets de piété Croix bénite, médaille de notre baptême, médaille miraculeuse bénite de la rue du Bac à Paris, l’eau bénite, le sel et l’huile exorcisés.
  • L’urgence de la Conversion Couper les liens du péché qui nous lie au démon.
  • Efficacité de la prière de libération, un simple Credo (Je crois en Dieu…) ou un Confiteor (Je confesse à Dieu…), suffiront pour affirmer notre foi ».

Par votre intercession, saint Michel, que nous maintenions fermement en nous un grand désir de sainteté malgré nos imperfections et nos faiblesses.

Je vous salue Marie ×3

6. L’engagement dans la société

 

La Vierge Marie apparut à la Salette :

Le 19 septembre 1846, à deux petits bergers, Mélanie (15 ans) et Maximin (12 ans). La Vierge Marie confie à Mélanie un terrible message concernant notre époque, et elle a permis qu’il soit publié en 1858. La Vierge pleure, annonçant des tristes temps pour l’Eglise et pour le monde et elle parle de la fin des temps quand le « roi des ténèbres », enragé, déchaîné, et également acharné contre l’homme, sera « étouffé par le souffle de Saint Michel Archange ».

Bienheureux Pie IX : « Saint Michel est le plus capable pour exterminer les sectes maudites, filles de Satan, qui ont juré la ruine de la société chrétienne ».

« Depuis toujours le peuple chrétien s’est tourné vers saint Michel pour obtenir de Dieu des biens matériels et spirituels. Nous avons déjà parlé des apparitions de Michel en Italie sur le Mont Gargan ainsi que de sa protection efficace contre la peste. Il faut aussi rajouter de nombreuses guérisons opérées par lui au moyen de l’eau qui coulait de la roche du Gargan. Aussi, de grandes victoires militaires sont attribuées à l’intervention de saint Michel sur ce mont.

De même, à Rome, en 589, la peste sévissait sur toute la ville et beaucoup mouraient. En 590, le Pape Saint Grégoire, qui conduisait une procession pénitentielle pour demander la délivrance de ce fléau mortel, eut une apparition de l’Archange et le fléau cessa immédiatement.

En France, sur l’actuel Mont Saint Michel, à la suite de l’apparition de l’Archange, en 708, à Saint Aubert, il y eut de nombreuses guérisons, dont celles de 12 aveugles.

En Espagne, on vénère Saint Michel qui apparut pendant le siège de Saragosse (XIIème siècle) et libéra la ville des arabes. A Bruxelles en Belgique, on attribue à Saint Michel la délivrance (1529) d’une épidémie appelée « sueur angélique » qui sévissait à Anvers. Pendant deux siècles on le célébra solennellement le 29 septembre.

Pour Saint Alphonse Marie de Liguori, « les grâces obtenues par l’Archange sont d’ordre spirituel. Michel est garant du salut de l’homme : Il le protège, le guide vers Dieu, l’éclaire, le défend contre Satan, et l’assiste à l’heure de la mort » ».

Par votre intercession, saint Michel, nous vous confions toutes les lois et les idées du monde qui blessent la dignité que Dieu nous a donnée (Avortement,GPA, euthanasie, etc.).

Je vous salue Marie ×3

7. Frères et sœurs dans le Christ

 

Sainte Jeanne d’Arc : « C’est Saint Michel qui est venu le premier. Je l’ai vu devant mes yeux. Il n’était pas seul, mais accompagné des Anges du Ciel. Je les ai vus avec les yeux de mon corps aussi bien que je vous vois et, quand ils s’éloignaient, je pleurais et j’aurais bien voulu qu’ils m’emportassent avec eux ».

Saint Anselme, (Livre des Similitudes) : « Alors que Satan tourmentait un religieux qui était en train de mourir, Saint Michel s’interpose et déclare : « Sache que tu n’auras jamais aucun pouvoir sur les âmes qui recourent à moi et qui sont sous ma protection » ».

Par votre intercession, saint Michel, je confie au Seigneur les intentions de tous les membres de notre groupe de prière.

Je vous salue Marie ×3

Final :

Prière à Notre Dame

(Prière du Père Léonce de Grandmaison)

womanserpentSainte Marie, Mère de Dieu, gardez-moi un cœur d’enfant, pur et transparent comme une source ;

Obtenez-moi un cœur simple, qui ne savoure pas les tristesses,

Un cœur magnifique à se donner, tendre à la compassion, un cœur fidèle et généreux, qui n’oublie aucun bien et ne tienne rancune d’aucun mal.

Faites-moi un cœur doux et humble, aimant sans demander de retour, joyeux de s’effacer dans un autre Cœur, devant votre divin Fils.

Un cœur grand et indomptable, qu’aucune ingratitude ne ferme, qu’aucune indifférence ne lasse,

Un cœur tourmenté de la gloire de Jésus-Christ, blessé de son Amour, et dont la plaie ne guérisse qu’au ciel.

AMEN

 

Bibliographie :

 

http://www.saintmichel-princedesanges.com/crbst_12.html (modifié au niveau de la forme)