Vénérable Père Marie-Eugène de l’Enfant Jésus (1894-1967)

Prêtre, fondateur de l’Institut Notre-Dame de Vie,

Procès en béatification ouvert depuis 1985,

Commémoré le 27 mars

 

père marie eugène petite« Henri Grialou est le troisième enfant d’une famille qui connaît une grande rudesse de vie.

Encore enfant, il s’oriente vers le sacerdoce en partant à 11 ans à Suze en Italie où les Pères du Saint-Esprit proposent de former gratuitement des jeunes au sacerdoce. Il entre au grand séminaire de Rodez en 1911. Durant la guerre, il interrompt sa formation sacerdotale qu’il reprend en 1919. Par la suite, la découverte de saint Jean de la Croix lui révèle sa vocation au Carmel de la Réforme thérésienne où il entre au lendemain de son ordination sacerdotale, le 4 février 1922. Il deviendra le père Marie-Eugène de l’Enfant-Jésus. Cet homme est à la fois prêtre, prédicateur, carme, directeur spirituel, écrivain, responsable dans l’Ordre du Carmel, et fondateur de l’institut Notre-Dame de Vie. Par son itinéraire intérieur et son engagement dans l’Église, le père Marie-Eugène est un guide averti sur les chemins de la vie humaine. Il passe sur l’autre rive de la Vie le 27 mars 1967, un lundi de Pâques, jour de la fête qu’il avait établie pour célébrer

Notre-Dame de Vie. La cause de béatification du père Marie-Eugène de l’Enfant-Jésus a été ouverte dans le diocèse d’Avignon en 1984. Il a été déclaré vénérable le 19 décembre 2011 »[i]Site Notre-Dame de Vie.