Saint Jude Thaddée (1er siècle)

Apôtre, l’un des douze, cousin de Jésus, martyr
Saint de l’espoir, protecteur des causes difficiles ou désespérées,

Commémoré le 28 octobre avec saint Simon

 

st jude thaddée« Jude est aussi appelé Thaddée pour le distinguer de Judas Iscariote. Avec l’apôtre Simon, il appartenait sans doute à ces zélotes qui refusaient l’occupation romaine, mais le message du Christ fut pour lui la découverte de l’universalité de l’amour de Dieu. Saint Jean nous rapporte la question de saint Jude lors de la dernière Cène : « Pourquoi te découvres-tu à nous et non pas au monde? » (Jean 14.22). Jésus y répondra indirectement : « Si quelqu’un m’aime, il gardera mon commandement » »[i].

« Animé d’un grand zèle pour la diffusion de l’Evangile et le salut des âmes, l’apôtre saint Jude annonça la Parole de Dieu malgré les périls, les persécutions et au prix d’innombrables souffrances, en Judée, en Samarie, en Perse. Mais la Mésopotamie fut particulièrement le théâtre de ses travaux.

Dès les temps les plus reculés, saint Jude fut invoqué dans les cas difficiles, et l’expérience a prouvé la puissance de son intercession dans les circonstances où, tous les moyens humains étant épuisés, les causes paraissent tout à fait perdues et désespérées »[ii]Abbé P. Flueler, Saint Jude ou Thadée, apôtre. Patron des causes désespérées, éd. Parvis, 2001..

La Bible garde de lui une épître : lettre de saint Jude.