Sainte Rita de Cascia (1381-1457)

Epouse, mère, religieuse, mystique

Sainte Patronne des Femmes mal mariées, des causes désespérées et des choses impossibles

Commémorée le 22 mai

sainte rita

« Rita (diminutif de Marguerita) naquit au mois de mai 1381 à Roccaporena, près de Cascia (Ombrie, Italie). Jeune fille, elle vécut dans le respect et l’amour de ses parents âgés. Mariée à un jeune homme du pays en 1399, sa vie conjugale fut d’abord difficile à cause du caractère violent de son mari. Mais croyant aux paroles du Christ : « Bienheureux les doux et les artisans de paix », elle parvint par sa bonté et sa compréhension à le convertir.

En 1417, son mari fut traîtreusement assassiné. Rita pardonna, mais ses deux fils nourrissaient des désirs de vengeance et de représailles comme il était courant à cette époque (vendetta). Rita essaya de changer leur cœur, et alla jusqu’à demander à Dieu de les reprendre plutôt que de permettre qu’ils commettent l’irréparable. Sa prière fut exaucée puisque peu après ses deux fils furent emportés le même jour, sans doute par la peste.

Restée seule, elle voulut suivre jusqu’au bout l’amour du Père en se consacrant totalement à Lui dans la vie religieuse, chez les Augustines de Cascia. Son histoire fit hésiter les responsables du Couvent. Elle ne se découragea pas et se présenta plusieurs fois, jusqu’à ce que les sœurs soient convaincues par un fait miraculeux que son entrée était voulue de Dieu. Elle entra donc au couvent en 1421.

Elle fut étroitement associée à la souffrance de Jésus sur la croix et reçut en son corps le stigmate d’une épine de la couronne : en 1422, lors d’une expérience mystique où elle fixait la croix, une épine se détacha du crucifix et la blessa au front. Pendant quinze années, elle vécut dans l’amour les souffrances venant de cette blessure, les unissant à celles du Christ en sa Passion.

Le 22 mai 1457, elle « naissait au ciel ».

Elle a été canonisée par le pape Léon XIII, le 24 mai 1900.

Aujourd’hui, la dévotion à ste Rita est universelle, et les grâces obtenues par son intercession sont innombrables. La manière dont elle vécut les événements de sa vie conjugale, maternelle et religieuse fait qu’elle est invoquée tout particulièrement dans les cas difficiles, voire « désespérés »Paroisse de la Trinité, Paris