Solennité de la Toussaint

Fête obligatoire le 1er novembre

communion des saints original

« La Toussaint est la fête de tous les saints.
Ceux qui sont connus, ceux qui ont été reconnus par une canonisation, mais aussi ceux qui sont restés dans l’oubli. Chaque 1er novembre, l’Eglise célèbre donc ceux et celles qui ont vécu dans la fidélité à l’Evangile et au service de tous, ceux et celles qui, connus ou inconnus, ont été de vivants témoins du Christ.
C’est une fête belle et joyeuse, qui a longtemps été célébrée à proximité des fêtes de Pâques ou de la Pentecôte.

Il ne faut pas confondre la Toussaint (1er novembre) et la fête des défunts (2 novembre).

Qu’est-ce qu’un saint ?

C’est quelqu’un qui a vécu dans l’exigence de l’amour évangélique, qui a accompli la volonté de Dieu. Tous les hommes sont appelés à la sainteté, par des chemins qui peuvent être très différents mais qui sont tous accessibles »[i]Site de la Conférence des évêques de France.